Les femmes scientifiques débarquent au lycée

Dans son exposition Infinités Plurielles,  Madame Le Ny, photographe, s’est intéressée aux femmes scientifiques et à leur ascension professionnelle. Cette artiste a bien voulu répondre à nos questions dans le cadre du projet organisé au sein du lycée, encadré par les professeures de français et de SVT .

Issue des Beaux-Arts où elle obtient son diplôme grâce à une oeuvre photographique, Marie Hélène Le Ny se consacre entièrement à la photographie. Elle s’oriente vers un CAP  et DEA photographe, et s’ouvre à différents arts autour de la photographie tels que le son et la lumière.

le nyMarie-Hélène Le NY

L’exposition Infinités Plurielles n’est pas son premier projet qui s’intéresse aux femmes. En effet, en 2012, Madame Le Ny travaille sur l’émancipation de la femme à travers son exposition On ne nait pas femme on le devient1 avec l’aide de 192 femmes.

Après une commande du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Marie Hélène Le Ny commence en 2013 le projet Infinités Plurielles. Un appel est alors lancé aux universités et centres de recherche et un grand nombre de femmes ont répondu présentes à l’appel, voulant faire part de leur expérience et leur carrière. Parmi ces femmes venues de la France entière, l’artiste choisit 140 femmes, toutes générations confondues.

Photo2Photo3

Le titre « infinités plurielles » fait référence aux sciences et aux femmes. Le terme « infinités » exprime le fait de voir plus loin, mais il désigne aussi l’infinité de la science et de la connaissance. Le mot « plurielles » quant à lui témoigne des nombreuses disciplines comprises dans la science, et la syllabe « Elles » à la fin du mot plurielles caractérise les femmes. « Exbibée ou interdite, manipulée et stéréotypée, l’image des femmes est souvent réifiante, voire dégradante », nous dit Madame Le Ny. Cette exposition allie différentes disciplines artistiques tels que la photographie et le son qui mettent en valeur d’une manière intéressante les femmes à travers les sciences, au lieu de les dénigrer. « Infinités Plurielles nous interroge sur la place faite à l’intelligence et aux compétences des femmes » nous confit Marie-Hélène Le Ny. Les femmes expriment leur point de vue, d’une manière parfois touchante. Elles parlent de leurs études, de leur ascension professionnelle ainsi que de leur métier, pour sortir des stéréotypes associés à la femme.

Si vous êtes intéressés par l’art, les sciences et les femmes, cette exposition est faite pour vous.

Rendez vous sur le site web mariehelene-leny.fr

« Exposition intéressante, bonne initiative des professeurs encadrants qui impliquent le lycée dans la cause féminine. » Un élève en terminale scientifique.

« Je suis féministe, et jai moi-même constaté linégalité Hommes-Femmes au sein de nombreuses entreprises. Les femmes sont peu présentes dans les sciences, cest pourquoi je favorise lenseignement scientifique dans ce lycée. » Le Proviseur du lycée

L.S. et D.S.