Je veux être sculptrice !

En France, entre le XIXème et le XXème siècle, il est difficile pour les femmes de se faire une place dans la société, de travailler et encore plus d’être artiste. Pourtant l’une d’entre elles, Camille Claudel, y est parvenue …

Connaissez-vous Camille Claudel ? Sa vie est racontée dans la biographie Une Femme d’Anne Delbée. Mais avant tout, voici une présentation de l’auteur et de l’artiste en quelques lignes.

 

Camille_ClaudelCamille Claudel en 1884.

Anne Delbée est née en 1946. C’est une comédienne française, metteur en scène, ainsi qu’auteur de nombreux romans tels que Danse en 1999, ou encore Une Femme en 1973. Elle a également signé une cinquantaine de spectacles et d’opéras. On retiendra La Traviata de Verdi et Phèdre de Racine. En 1983, le prix des lectrices de Elle lui est accordé pour son ouvrage sur  Camille Claudel.

A la fin du XIXème siècle, qu’une jeune fille de 17 ans soit sculpteur est inconvenable, voire scandaleux car les femmes n’étaient pas destinées à travailler et encore moins à devenir artiste. Or, bien qu’issue d’une famille modeste et sans avoir fait d’études, Camille Claudel se lance dans l’aventure à corps perdu et rencontre en 1883 Auguste Rodin. Le célèbre sculpteur accepte de la prendre comme élève et une liaison passionnée se crée, fruit de cette rencontre. Cette liaison durera 15 ans, mais devient difficile, si bien que Camille en sortira épuisée et vaincue. Elle mourra en 1943 à l’asile de Montdevergues où elle était internée depuis 30 ans suite à des problèmes mentaux.

Le récit Une femme raconte le parcours sinueux d’une jeune femme artiste de génie, rejetée par sa mère ainsi que par une société discriminant la Femme. Anne Delbée nous fait comprendre la difficulté d’être femme au XIXème siècle, en rapportant la difficulté de Camille Claudel de se faire une place dans cette société où elle n’avait que peu de liberté. Cet ouvrage ainsi est une étude de la société de cette époque, mais également une étude de la vie de cette grande artiste et de ses œuvres, souvent en lien avec les évènements qu’elle traverse. Ce livre contient des extraits de lettres écrites par Camille Claudel lors de son enfermement, où elle implore son frère, l’écrivain et dramaturge Paul Claudel, de la sortir de cet enfer. Le narrateur de ce roman est omniscient ce qui nous permet d’être immergé dans les pensées des personnages et ainsi de suivre leurs sentiments les plus profonds, éléments clefs tous au long de la vie tumultueuse de Camille.

129296516.Qm3ko9ds.52P1140219_971903

La Vague, Camille Claudel, 1897.

Cet ouvrage est un hommage à Camille Claudel. Nous conseillons ce livre aux lecteurs intéressés par l’histoire de la place de la femme dans la société et par l’art, qui pourront apprécier toute la sensibilité de ce livre retraçant la douloureuse vie de l’artiste. De la rupture familiale avec sa mère, jusqu’à la rupture amoureuse avec Rodin, ce livre bouleversant empli d’émotions, de déchirements et de passion nous transporte dans une autre époque aux cotés d’une artiste sans cesse refoulée de la société à cause de son statut de Femme.

 A.Q. et K.R.